Assemblée Générale du CFA 2019: entre ambitions, actions et émotions

Assemblée Générale du CFA 2019: entre ambitions, actions et émotions

ADF&PCD Paris, deux salons en un pour les professionnels du packaging des cosmétiques, des aérosols et des systèmes de dispensation. Une occasion aussi d’organiser l’assemblée générale annuelle du CFA, présente sur un des stands. Retour sur les temps forts de la réunion organisée, pour la première fois, sous la houlette de Jean Blottiere, le nouveau délégué général du CFA.

Quoi de mieux qu’un salon bouillonnant d’interactions pour organiser une assemblée générale dynamique ? A l’ordre du jour et hormis les points statuaires et budgétaires : la synthèse des travaux du CFA en 2018, les projets 2019, le renouvellement partiel du comité exécutif (ComEx) et l’intronisation de la nouvelle gouvernance. Sans oublier les instants émouvants autour de Jean-Pierre Yquel, expert incontesté de la profession.

Un CFA bien positionné

« En huit ans, j’ai usé 3 délégués généraux », c’est par un trait d’humour et sous les applaudissements que Gilles Baudin a fait ses au revoir au CFA en tant que président. Avant de prendre ses fonctions à la tête de la FEA, le président sortant a rappelé les évolutions marquantes du CFA représentant à lui seul l’ensemble de la chaîne de valeur des générateurs d’aérosols. « Le CFA a pris ses marques tant au plan européen auprès de la FEA et ses tasks force, qu’au niveau national en consolidant sa représentativité » a souligné Gilles Baudin.

Une relation gagnant-gagnant

Au cœur du réacteur du CFA : un ComEx passionné et des adhérents-experts engagés au sein de groupes de travail qui se sont saisis de thèmes majeurs comme la sécurité, la qualité des produits et le développement durable. Les bénéfices sont reconnus, en apportant leur savoir-faire aux groupes de travail, les collaborateurs-adhérents montent aussi en compétences. Une relation gagnant-gagnant qui explique, en partie, l’augmentation du nombre d’adhérents au CFA[1]. En partie seulement, car le CFA est source de bien d’autres opportunités.

Être visible et audible

« Si l’année 2018 a été riche en nouveauté… » a déclaré Jean Blottiere, délégué général depuis septembre 2018, « … elle a aussi permis de renforcer nos missions de visibilité, d’explications sur des points réglementaires et techniques et de vigie ». En effet, 8 incidents/accidents mettant en cause des générateurs d’aérosols ont été identifiés en 2018. L’un deux a nécessité l’intervention du CFA face au risque d’un arrêté interdisant les générateurs d’aérosols métalliques dans le département de la Meuse. Dans ce cadre, le CFA sera auditionné par l’ANSES, le 14 mai 2019. Le rendez-vous permettra de clarifier l’implication présumée des générateurs d’aérosols dans des accidents mortels. Quant à la meilleure connaissance des générateurs d’aérosols, le CFA a mis en ligne son nouveau site internet qui y participera, tout comme les journées d’information technique proposées par l’association.

4 groupes de travail, moteurs du CFA

L’activité de 2018 repose pour beaucoup sur les 4 groupes de travail du CFA : recyclage, plastique, alternatives au bain d’eau et stockage des aérosols.

L’assemblée générale a donné l’occasion à chaque responsable de groupe de présenter les actions 2018 et les projets pour l’année.

o   « L’enjeu de nos travaux est de vérifier et de confirmer les performances de la filière recyclage » a expliqué Catherine Jung, leader du groupe recyclage. Et pour le faire, des rencontres ont eu lieu avec des organismes de référence comme Citéo, EcoDDS ou encore Cyclamed. Recyclage et sécurité étant intimement liés, le groupe travaille aussi avec Citéo sur la rédaction d’un guide de sécurisation de mise en balle des générateurs d’aérosols aluminium.

o   De leur côté, les membres du groupe de travail plastique représentés par Laurence Joly, se sont concentrés sur la réglementation européenne en réunissant dans un dossier technique tous les éléments pour adapter la Directive n° 75/324/CEE du 20/05/75 au plastique et ainsi obtenir l’approbation des Etats membres. Toutefois, malgré la validité des arguments, la Commission européenne a souhaité recevoir des données davantage orientées sur les enjeux environnementaux et en rapport avec l’économie circulaire. Le GT plastique du CFA soumettra ces éléments pour validation à la FEA, en mars 2019.

o   Le GT alternative au bain d’eau piloté par Marius Gross a élaboré une méthode qui sera soumise aux autorités françaises.

o   Le GT stockage des aérosols, rédigera, en 2019, un guide sur les bonnes conditions de stockage a annoncé Sylvain Guillaud.

 

Une industrie responsable, des professionnels de qualité

« L’avenir du business en France passe par l’Europe. Jean-Pierre Yquel l’a compris très tôt et a représenté remarquablement les professionnels du générateur d’aérosols. Merci pour cela et pour l’important savoir que tu as partagé avec tes confrères au sein du CFA » a déclaré Gilles Baudin. Et c’est ému que Jean-Pierre Yquel[2], salué par tous pour sa grande expertise, a reçu la médaille Rotheim, des mains d’Alain d’Haese, au nom de la profession. L’émotion était tout aussi palpable à la clôture de cette assemblée générale 2018 par Claude-Bernard Michelot, le nouveau Président du CFA. « Depuis 30 ans dans ce secteur, je suis engagé pour une industrie du générateur d’aérosols forte, prospère et responsable » a-t-il déclaré. Une vision autour de laquelle les membres du CFA sont tous mobilisés.

La nouvelle gouvernance du CFA

Président : Claude-Bernard Michelot en remplacement de Gilles Baudin

Vice-Présidente : Nathalie Thys en remplacement de Véronique Curulla

Le Comex du CFA

  • Bertrand Gibault (Nouryon) Trésorier
  • Gilles Baudin (L’Oréal)
  • Nicolas Bellan (Precision)
  • Federico Bisio (Ball)
  • Anne-Sophie Bourhis (Unilever)
  • Marion Grebert (Inventec)
  • Christophe Gontier (Aptar)
  • Catherine Jung (ArcelorMittal)
  • Franck Legendre (Pierre Fabre)
  • Didier Lemesle (FCA)
  • Gerard Monfroy (Lindal)
  • Eric Nguyen (Ardagh)
  • Jean-Francois Wimmer (Hutchinson)

[1] A ce jour, le CFA compte 56 adhérents. L’association a accueilli récemment : Décathlon, Danone, P&G, Aérolub, PPG, Plastipak, Airopack, Power container, France Aluminium Recyclage, Fillon Technologies

[2] Jean-Pierre Yquel a travaillé au Laboratoire de recherche de l’Oréal.

A propos de l'auteur